Das auto…destruction

Fouyayaaaaa ! C’est ce qu’a dû s’exclamer le patron de Volkswagen… Bon en allemand, je ne sais pas ce que cela peut donner. Mais j’imagine qu’il n’a pas aimé l’article du Canard Enchaîné.

Cette pub pour le Tiguan doit résumer son état émotionnel en lisant ces quelques lignes qui expliquent que son agence média française a menacé la presse de retirer ses investissements publicitaires s’ils publiaient des articles sur l’affaire VW. Effets dévastateurs ! Tricheur et maître chanteur ? Ça fait beaucoup !

La leçon à en tirer : en cas de crise dans votre business, ne cherchez pas planquer les cadavres ou à traficoter la réalité. Avoir des ratés, décevoir ses clients… Ça arrive !

Ce qui compte, c'est votre réaction. Si elle est à la hauteur de l'attente de votre marché, vous pouvez même en faire une belle opération pour renforcer votre lien avec vos clients.

Mes conseils de communication de crise :

• Reconnaître son erreur. Ne pas nier, minorer, contourner.
• Ne faites pas le mort. Le silence donne toujours l'air coupable.
• Ne rien cacher, voire pousser le bouchon de la transparence à fond.
• Proposer une solution durable pour l'avenir.
• Communiquer sur la leçon que vous tirez de ce malheureux incident.
• Faire une petite prière si vous le sentez !

Comment une marque qui a si bien créé sa légende grâce à la communication a-t-elle pu en arriver là ?

Des modèles mythiques. Une notoriété et une image en acier trempé. Deutsche qualität ! ha non, c'est pas eux ça !


La réponse est peut-être dans cette vieille publicité. Prémonitoire ?